Pétition contre le droit de vote des étrangers.

Au soir des élections sénatoriales, la première déclaration de Martine Aubry, Première secrétaire du PS, a été de réaffirmer son attachement au droit de vote des étrangers et d’en faire une priorité absolue.

Cette position démagogique ne doit pas beaucoup gêner l’UMP puisque Nicolas Sarkozy déclarait : « J’ai écrit dès 2001, dans mon livre Libre, que j’étais favorable au droit de vote des étrangers aux municipales. », mais encore : « Je ne trouve pas anormal qu’un étranger en situation régulière, qui travaille, paie des impôts et réside depuis au moins dix ans en France, puisse voter lors des élections municipales. J’ouvre un débat en faveur d’une mesure que je pense juste ».

Totalement déconnectés du peuple français et déconsidérés, l’UMP et le PS cherchent surtout à se reconstituer une clientèle électorale à moindre frais.

Alors que Nicolas Sarkozy et le Parti Socialiste sont favorables au droit de vote des étrangers, le Front National est résolument contre pour des raisons évidentes :

1/ Depuis la Révolution Française, nationalité et droits civiques sont liés. Or, accorder le droit de vote aux étrangers serait un moyen détourné d’en faire des citoyens en leur octroyant un droit réservé jusqu’à présent aux nationaux, ce qui serait en contradiction totale avec l’esprit républicain !

2/ L’argument consistant à dire que « puisque les étrangers payent des impôts, ils doivent pouvoir voter » est totalement fallacieux. En effet, il y a déjà une contrepartie aux impôts, ce sont les diverses prestations dont ils bénéficient (école, sécurité, santé, justice…)

3/ Le Front National est pour la souveraineté des peuples, et reconnaît le droit à tous les peuples de pouvoir décider de leur destin, les Français les premiers !

Les récentes élections tunisiennes en sont une parfaite illustration : si le droit de vote des étrangers était accordé, les Tunisiens installés en France auraient le droit de voter aux élections françaises alors qu’ils participent déjà aux scrutins de leur pays. Ils bénéficieraient donc d’un droit de vote supérieur à celui des nationaux français.

4/ Alors que l’identité française est constamment mise à mal, que tout ce qui soude les Français s’effrite peu à peu, on les force à partager un droit qui leur est commun et qui contribue à maintenir un sentiment d’appartenance à la nation française !

Pour toutes ces raisons, le Front National lance une grande pétition nationale pour s’opposer au droit de vote des étrangers :

Contre le droit de vote des étrangers

  • This field is for validation purposes and should be left unchanged.