TER PACA : les portiques d'Estrosi auront en réalité coûté 5,4 millions d'euros !

Communiqués / 17 mai 2018 / /

Communiqué de Philippe Vardon, Membre du Bureau national du FN, Vice-président du groupe FN au Conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le 20 avril, nous nous félicitions de l’abandon par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur des portiques dits de « sécurité » dans les gares, un dispositif pourtant vendu par Christian Estrosi comme le fer de lance de sa politique de sécurisation des transports. Rappelons que, et cela dès la campagne, nous avions toujours dénoncé l’inefficacité du dispositif, et son coût faramineux.

Un peu naïvement sans doute, nous avions alors repris les chiffres (déjà importants) communiqués par la Région elle-même, soit un coût de 3,7 millions d’euros pour 13 mois d’expérimentation…
Alors que la Commission permanente du Conseil régional se réunit ce jour, nous sommes désormais en mesure d’affirmer que le gadget d’Estrosi aura en fait coûté 5,4 millions d’euros ! Soit 1,7 million de plus que ce qui avait été annoncé par la Région lors de l’abandon du dispositif.

Des chiffres présentés dans l’annexe financière du rapport n°6 de la Commission transports, présenté aujourd’hui à la Commission permanente.
Signalons aussi que, contrairement à ce qui avait été annoncé là encore, le dispositif de portiques mobiles verra sa voilure considérablement réduite entre mai et septembre, puisqu’il passera de neuf équipes à… une seule.

Il s’agit en réalité d’un désaveu global de ces fameux portiques de « sécurité », il est malheureux qu’il n’intervienne qu’après une telle gabegie financière alors que l’inefficacité était patente depuis si longtemps.