Question écrite de Ludovic Pajot, Député du Pas-de-Calais, sur l'impact des néonicotinoïdes sur la culture de la betterave

Interventions / 16 mai 2018 / Étiquettes : , /

M. Ludovic Pajot attire l’attention de M. le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur l’interdiction des néonicotinoïdes. La loi sur la biodiversité du 8 août 2016 a en effet prévu l’interdiction des insecticides néonicotinoïdes.

Cette interdiction s’applique notamment à la culture de la betterave, cette dernière étant particulièrement présente dans la région des Hauts-de-France.
Cette culture doit impérativement être protégée des pucerons verts qui sont en l’espèce vecteurs de la jaunisse virale. L’utilisation actuelle des néonicotinoïdes par les agriculteurs serait susceptible de permettre d’éviter les pulvérisations d’insecticides en végétation qui sembleraient être bien plus néfastes pour l’environnement. Il lui demande donc de bien vouloir lui préciser la position du Gouvernement en la matière ainsi que la possibilité pour les agriculteurs de cette filière de bénéficier d’une dérogation relative à cette interdiction, et ce afin de ne pas menacer la pérennité de leurs exploitations.