Pêche électrique : la commission prise en flagrant délit de "fake news"

Communiqués / 10 janvier 2018 / Étiquettes : /

Communiqué de Sylvie Goddyn, Député français au Parlement européen

Plusieurs ONG environnementales ainsi que des organisations de pêcheurs viennent de révéler que la Commission européenne avait accordé en 2006 une dérogation en faveur de la pêche électrique en se fondant sur un rapport scientifique [1] qu’elle prétendait favorable.

En réalité, il n’en était rien. Le rapport déconseillait à la Commission d’accorder cette dérogation en raison des impacts potentiels de ce type de pêche sur les ressources maritimes. Les fileyeurs du Nord de la France ont d’ailleurs observé une baisse considérable des stocks de sole en Mer du Nord.

Les députés de la commission Pêche au Parlement européen, mais aussi les États membres de l’Union, ont donc ont été trompés par la Commission européenne.

Je me suis donc jointe à la demande des députés européens de reporter le vote du dossier sur les mesures techniques, où la pêche électrique a été insérée, afin que la Commission européenne soit auditionnée et qu’elle s’explique sur sa décision.

[1] STECF, 2006, 23rd report of the Scientific, Technical and Economic Committee for Fisheries (second plenary meeting), Barza d’Ispra, 6-10 Novembre 2006.