Communiqués / 4 décembre 2017 / /

Le mercredi 29 novembre, place Marianne à Berlin, était inaugurée « l’œuvre » des artistes danois Ida Grarup Nielsen et Henrik Grimbäck, intitulée le : « Musée des martyrs », qui selon ces derniers, présente : « une série de personnalités de l’histoire du monde qui sont mortes pour leurs convictions ».
Ainsi, cette installation financée par le Fonds culturel de la capitale et la Fondation pour la culture de la République fédérale, donc par les impôts payés par les Allemands eux-mêmes, expose une outrageante analogie de destins allant du philosophe Socrate, à la martyre chrétienne Sainte-Apolline d’Alexandrie, en passant par le pasteur Martin Luther-King et comble de l’offense faite aux victimes du Bataclan, Ismaël Omar Mustafaï, qui n’est autre que l’un des terroristes de cet attentat odieux qui a endeuillé notre nation, le 13 novembre 2015.
S’il n’appartient pas au politique de juger de la valeur d’une œuvre, il est de son devoir de dénoncer des parallèles dépassant les limites du tolérable. Le cartouche consacré au terroriste explique au spectateur : « qu’il s’est sacrifié pour sa cause, la lutte contre la culture occidentale », description défendue par Ricarda Ciontos, de l’association Nordwind, maître d’œuvre de cette installation, qui comble de l’offense faite aux victimes de cet attentat, justifie que la volonté des artistes, tend à : « élargir la notion de martyr (…), au-delà de tout jugement de valeur ».
Le FRONT NATIONAL, s’étonne du peu d’écho que cette information rencontre dans la presse nationale française et demande à la ville de Berlin et aux autorités allemandes de prendre leurs responsabilités quant au maintien de cette installation insultante dans l’espace public berlinois. D’une part, pour la mémoire des victimes du Bataclan et le respect dû aux familles et pour la France qui ne cesse de payer un lourd tribut au terrorisme islamiste.
L’art et son interprétation toute personnelle ne peuvent excuser ni promouvoir l’inacceptable, la lâcheté, le terrorisme et l’indignité !
Les Allemands doivent prendre leurs responsabilités au plus vite !