« Refondation de l’Europe » : Ce n’est pas l’Europe qui doit être refondée, mais l’Union Européenne

Communiqués / 11 novembre 2017 / /

Communiqué de presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

En invoquant d’une manière officielle en présence du président Allemand, l’urgence d’une « refondation de l’Europe » – confondant au passage volontairement le continent et son actuelle organisation institutionnelle -, M. Macron fait en creux le constat de l’échec de l’Union Européenne. Il rejoint là l’analyse du Front National qu’il a pourtant injustement critiquée par le passé pour son réalisme sur le bilan de l’UE.

La défense des intérêts de la France ne peut pas être abandonnée aux aléas du calendrier des démêlés politiques intérieurs de Mme Merkel.

Marine Le Pen, Présidente du Front National, s’étonne qu’ayant constaté « une urgence », le Président français s’empresse dans la foulée de déclarer qu’il était urgent d’attendre. Elle l’enjoint, sans davantage perdre de temps, de prendre la tête des pays du Visegrad et des autres pays eurosceptiques pour ouvrir le processus de refondation des institutions. Ce processus doit conduire à faire évoluer l’Union Européenne vers l’Union des Nations Européennes, c’est-à-dire une organisation continentale respectueuse des peuples, de leur souveraineté et de leur diversité.