Communiqués / 30 novembre 2017 / Étiquettes : /

Communiqué de presse d’Edouard Ferrand et Philippe Loiseau membres de la commission agriculture du Parlement européen

À Bruxelles, le Commissaire européen à l’agriculture a présenté le projet de réforme de la prochaine Politique Agricole Commune (PAC) pour les années 2019/2024. Si d’un côté, le Commissaire a admis l’inefficacité du programme de verdissement et s’est engagé dans la simplification de la PAC, il a néanmoins annoncé vouloir donner plus de marge de manœuvre aux États membres. Edouard Ferrand et Philippe Loiseau ont dénoncé le flou budgétaire de cette communication, mais surtout la volonté de la Commission de vouloir soutenir l’installation de migrants dans nos zones rurales en ces termes « … Par son volet consacré au développement rural, la PAC peut elle aussi aider à installer et intégrer des migrants en situation régulière, en particulier des réfugiés, dans les communautés rurales. L’expérience montre que le développement local mené par les acteurs locaux/LEADER est particulièrement bien adapté à cet effet. »  Edouard Ferrand et Philippe Loiseau utiliseront les moyens à leur disposition pour soutenir les agriculteurs et la ruralité et s’opposeront fermement à toute dérive immigrationniste de la Commission européenne.