Incidents place de l’Etoile, le communautarisme contre la mémoire nationale

Communiqués / 12 novembre 2017 / /

Communiqué de Wallerand de Saint Just, membre du bureau exécutif du Front National, Président du groupe FN à la Région Ile-de-France

Les attroupements communautaristes sur la place de l’Étoile, le soir du 11 novembre sont une honte pour ceux qui l’ont permis, Préfet de police et ministre de l’Intérieur en tête. Des sanctions doivent être prises.

Sous prétexte de célébrer une victoire sportive, la tombe du soldat inconnu a été entourée d’un déferlement de racailles arborant des drapeaux étrangers le jour où la Nation commémorait le sacrifice de millions de soldats tombés pour la France. Quel symbole désastreux !

Ces attroupements, qui se répètent à intervalle régulier et qui ont également eu lieu à Bruxelles, nécessitant l’intervention des forces de l’ordre, montrent s’il en était besoin, que cette immigration massive qu’on nous impose, est rétive au principe d’assimilation.

Ce sont des années de politique qui doivent être remises en cause. L’honneur bafoué de ceux qui ont versé leur sang pour notre pays l’exige.