Contre la pêche électrique, le Front National soutient les pêcheurs du Nord !

Communiqués, Parlement européen / 10 novembre 2017 / Étiquettes : /

Communiqué de presse de Sylvie Goddyn, Député français au Parlement européen

Les pêcheurs du Nord bloqueront le port de Calais le 27 novembre prochain afin de protester contre les méfaits de la pêche électrique, pratiquée principalement par les pêcheurs néerlandais. Cette pêche consiste à envoyer des décharges électriques qui « étourdissent » les poissons enfouis dans les fonds marins, afin de les faire décoller du fond.

Mais les décharges électriques ne sont pas sélectives et étourdissent indistinctement toutes les espèces à proximité, y compris les juvéniles. C’est pourquoi cette pêche est en principe interdite en Europe depuis 1998, au même titre que la pêche avec des explosifs ou des poisons…

Toutefois, à titre « expérimental », les Pays-Bas ont obtenu en 2007 de pouvoir la pratiquer en mer du Nord, essentiellement pour la sole et la plie. Cette expérimentation devait se limiter à 5 % de leur flotte, mais la presse spécialisée évoque aujourd’hui plus de 20 % de bateaux néerlandais équipés de chaluts électriques. Cerise sur le gâteau : ces navires pêchent dans des zones qui leur sont interdites, obligeant les fileyeurs du Nord de la France à partir vers Dieppe, en Normandie, pour survivre.

Aujourd’hui, les Pays-Bas veulent aller encore plus loin : à leur demande, le Parlement européen décidera fin novembre de rendre ou non cette pêche conventionnelle en Europe.

Je rappelle que le Front National s’est toujours opposé à la pêche électrique. Pêche par nature non sélective, elle est en outre déloyale vis-à-vis des pêcheurs français. Cette pêche doit être interdite ou circonscrite dans les seules eaux des États qui veulent la pratiquer.