Suspendre immédiatement le CETA et retrouver notre souveraineté commerciale !

Communiqués / 20 septembre 2017 / /

Communiqué de Florian Philippot, Vice-président du Front National

Le traité de libre-échange avec le Canada, le CETA, doit partiellement entrer en vigueur dès demain. Alors même qu’il n’a pas été ratifié en France, ni par référendum ni par le parlement, ce traité y produira ses premiers effets délétères, exacerbant une concurrence agricole déloyale contre nos paysans, et concourant à la dégradation de notre environnement et de la santé publique. A ce sujet, le rapport de la Commission d’évaluation de l’impact du CETA, remis le 8 septembre dernier au premier ministre, fait part de réserves importantes sur le volet sanitaire comme environnemental. Il faut en outre noter le caractère parfaitement anti-démocratique d’une telle opération qui consiste à imposer à tout un pays un Traité fondamental sans que ni le peuple ni les élus n’aient été amenés à se prononcer.

Le président Macron doit donc annoncer qu’il suspend l’application du CETA.
En outre, la France doit retrouver la maîtrise de sa politique commerciale, aujourd’hui dans la main de la Commission européenne par la faute des Traités européens signés par les gouvernements français successifs. C’est à la France de choisir souverainement si elle préfère le protectionnisme ou le libre-échange, avec quels pays et sur quels produits. C’est à la France de dire souverainement si elle veut ou pas se laisser intoxiquer par des Traités pollueurs et anti-économiques.