Nos campus universitaires ne sont pas des campements sauvages pour migrants

Communiqués / 19 septembre 2017 / /

Communiqué de presse de Gaëtan Dussausaye, Directeur national du Front National de la Jeunesse, Membre du Bureau Politique du FN

Ce lundi 18 septembre, 8000 étudiants ont trouvé portes closes à l’université de Reims, en raison de l’installation illégale de migrants sur le campus. Cette fermeture a été mise en œuvre suite à un arrêté du Président de l’Université.

Le Front National de la Jeunesse tient avant toute chose à féliciter le Président de l’Université d’avoir fait le choix de privilégier la sécurité des étudiants rémois, et de faire fi des pressions de petits syndicats ou groupes pseudo-humanitaires, tel que l’UNEF.

Le Front National de la Jeunesse demande au Ministre de l’Intérieur, Monsieur Gérard Collomb, de faire immédiatement respecter la Loi républicaine sur le campus et d’ordonner le démantèlement du campement.