Le scandale du Levothyrox

Communiqués / 19 septembre 2017 / Étiquettes : /

Communiqué de presse de Joëlle Melin‏, Député français au Parlement européen

Le scandale du Levothyrox prend des proportions médiatiques alors que le problème était avéré depuis des mois. Mais il était important de prendre du recul pour mesurer l’étendue factuelle des dysfonctionnements nationaux et surtout internationaux et leurs tenants et aboutissants.

Le Levothyrox Merck (laboratoire international) sur le marché depuis 30 ans est prescrit à vie et scrupuleusement pris aujourd’hui par 3,5 millions de patients, Tchernobyl oblige… Depuis 30 ans, grâce à de multiples dosages, l’équilibre du traitement de pathologies hautement instables était bien assuré. Alors, pourquoi avoir changé la formule pour la France si ce n’est pour la diffuser à l’Union européenne et donc dans un marché quasi monopolistique de 30 millions de malades ? Pourquoi cela s’est-il fait une fois de plus avec l’aval du ministère et de l’ANSM ? Comment expliquer clairement que ce scandale arrive après une rupture de stock en officine française, scandale parallèle, en relation avec la distribution de médicament au niveau européen ? Comment expliquer le refus du ministère de faire appel à une solution alternative ?

Le Dr Joëlle MELIN s’indigne de ce nouveau scandale qui mêle opacité financière et mise en danger de la vie de patients très fragilisés et leur faisant perdre confiance dans un joyau français qu’est notre système de santé. Elle demande une enquête parlementaire sur les actions des différents Ministres de la Santé. Il est temps que l’industrie pharmaceutique, indispensable, revienne à sa juste place.