Communiqué de presse de Louis Aliot, Vice-président du Front National, Député

Communiqués / 26 septembre 2017 / Étiquettes : /

J’ai été convoqué ce jour par madame Thepaut, vice-présidente chargée de l’instruction dans le cadre de l’affaire politique dite des « assistants parlementaires européens » initiée par le socialiste allemand Schultz.

J’ai à cette occasion fait déposer par mon conseil, maître Marcel Ceccaldi, une QPC visant la violation de principes constitutionnels précis.

Au regard du sérieux de l’argumentation et de la question posée, les juges instructeurs ont décidé de ne pas me mettre en examen, en attendant les développements ultérieurs.