L’agriculture biologique est en péril en Île-de-France

Communiqués / 3 août 2017 / /

Communiqué de presse de Wallerand de Saint Just, Président du groupe FN-IDF au Conseil régional d’Île-de-France

L’actuel ministre de l’agriculture, Stéphane Travert, a indiqué qu’il ne reviendrait pas sur la coupe budgétaire de 800 millions d’euros décidée par son prédécesseur socialiste, Stéphane Le Foll !
Ce sont les aides à l’agriculture biologique qui souffriront le plus de ces mesures d’austérité mises en place pour satisfaire les exigences de Bruxelles.
Le groupe FN-IDF au conseil régional d’Île de France soutient les protestations du Groupement des agriculteurs bio d’Île de France qui écrit avec raison que « les dispositifs d’aide sont trop instables et ne permettent pas aux agriculteurs de se projeter dans les investissements nécessaires à la transition écologique de leurs exploitations ».
Wallerand de Saint Just adresse ce jour une lettre à la présidente de la Région, Madame Valérie Pécresse, pour lui demander d’envisager rapidement, au niveau du Conseil régional, les mesures propres à tenter de pallier l’incroyable irresponsabilité gouvernementale, bien entendu, dans le cadre du budget régional qui pourrait augmenter, de ce chef, plus que des 400.000 euros décidés au budget primitif 2017.