Accueil

Le site officiel du Front National (FN)

Capacité budgétaire de l’UE : le coup d’état fédéraliste et silencieux contre les peuples !

Communiqués / 17 février 2017 / Étiquettes : /

Communiqué de presse de Bernard Monot, Député français au Parlement européen, Stratégiste économique du Front National

Ce jeudi, le Parlement Européen a voté un texte en faveur de la capacité budgétaire de l’Union, présenté par la député socialiste française Madame Pervenche Berès (S&D), avec les élus ex UMP (PPE).

Cette nouvelle étape déterminante dans la construction d’une UE fédéraliste fait suite au rapport abjecte des cinq présidents de 2015; L’objectif européiste, non avoué, est de créer un gouvernement économique européen, avec un ministre des finances de la zone euro, un fisc, la transformation du fond MES (Mécanisme Européen de Stabilité) en FMI européen, un système de retraites européen, etc..

Plus les peuples réclament le retour de leur nation indépendante, plus l’élite européenne autiste et censée les représenter, font exactement le contraire.

Délibérément voulu comme un saut qualitatif vers le fédéralisme, ce rapport a été adopté, sans bruit médiatique et grâce aux suffrages des députés français supporteurs des candidats anti-France à l’élection présidentielle: les Fillon, Macron et consorts.

Certes, ce projet fédéraliste nécessiterait une révision des traités, difficilement envisageable à court terme, mais il montre l’entêtement criminel des européistes contre les peuples.

Marine Le Pen, seule candidate patriote à la présidence de la République s’oppose catégoriquement à ce coup d’état institutionnel silencieux contre la France, qui consacre un embryon de gouvernement euro fédéral. Pour elle, la France indépendante ne se soumet pas aux lobbies privés et aux lois de la finance mondiale.