Démission en trompe l’œil d’Estrosi de son poste de Maire de Nice

Communiqués / 2 juin 2016 / /

Communiqué de presse de Marie-Christine Arnautu, Député européen, Vice-Président du Front National, Conseillère municipale de Nice, Conseillère communautaire de Nice Métropole

Christian Estrosi vient d’annoncer à la presse, bien plus importante à ses yeux que l’ensemble des élus niçois, qu’il quitte son siège de maire.

Mais cette démission est surtout illusoire pour deux raisons :
– Évidemment, il reste à la tête de la métropole Nice côte d’Azur, principale manne budgétaire (700 millions d’euros pour la Ville, 1,5 milliard pour la Métropole),
– Adepte du jeu de Bonneteau, Christian Estrosi laisse la place de Maire à son premier adjoint pour devenir lui-même premier adjoint.

Avec Estrosi, rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !

Comme le déclare Christian Estrosi, ils formeront « un parfait tandem » : si Philippe Pradal se charge désormais de pédaler, malheureusement pour les Niçois, Christian Estrosi garde le guidon bien en main.

Au moins, le nouveau Maire en titre ne pourra pas être moins fermé aux propositions des élus de l’opposition, c’est le seul point positif de cette démission en trompe l’œil…