Communiqué de presse de Marion Maréchal-Le Pen portant sur la résolution de la reconnaissance de l’Etat de Palestine

Communiqués / 2 décembre 2014 / Étiquettes : /

La position du Front National sur le conflit israélo-palestinien a toujours été la recherche de l’équilibre. Notre mouvement souhaite depuis toujours la reconnaissance de l’Etat palestinien à la condition que ce dernier reconnaisse également le droit à l’existence et à la sécurité d’Israël. Cette situation permettrait aux Palestiniens de rentrer dans le concert des nations, leur donnant les moyens et le devoir de lutter contre le terrorisme et la corruption. Néanmoins, le contenu de la résolution, que l’on ne put amender, tranche de façon irréaliste la question de la ville de Jérusalem en en faisant la capitale des deux Etats. Cette ville sainte, berceau des trois grandes religions monothéistes, doit être encadrée par un statut international sous contrôle de l’ONU et la municipalité cogérée par les trois religions. Les symboles ne sont pas des solutions politiques. Dans ces conditions, Marion Maréchal-Le Pen s’est abstenue lors du vote sur la résolution de la reconnaissance de l’Etat palestinien.