Face aux difficultés du commerce : réagir français et local

Communiqués / 22 octobre 2014 / Étiquettes : /

Communiqué de Presse de Philippe Eymery, Conseiller TPE-PME de Marine Le Pen

Selon une étude du cabinet Trendeo parue dans Le Monde daté du 21 octobre, le secteur du commerce, longtemps soutenu par son dynamisme propre et a-typique pendant les années de crise, commence à virer dans une perspective inverse et détruit maintenant des emplois.

Dans la publication de l’INSEE « Informations rapides » de Septembre, l’indicateur du climat des affaires reste dégradé dans le commerce de détail et la réparation automobiles. Il est nettement en-dessous de sa moyenne de longue période. Les perspectives générales restent basses, la situation de trésorerie reste jugée difficile.

Voilà où nous mène la politique économique VALLS-HOLLANDE, non pas l’austérité mais la croissance négative mise en lumière sur le dynamisme rompu du secteur du commerce.

Après la hausse de la TVA au premier Janvier 2014, la hausse des prélèvements obligatoires qui induit une baisse de pouvoir d’achat, jamais la pression sur les prix n’a été aussi forte.

Avec cette politique sans visibilité pour les acteurs économiques, les ressorts de l’investissement et de la consommation s’écrasent sur le mur des politiques budgétaires contra-cycliques décidées à Bruxelles à Francfort et à Berlin, tandis que l’Europe multiplie les accords de libre-échange comme dernièrement avec le Vietnam.

Pour le FRONT NATIONAL, le commerce va entrer en grande difficulté et il faut réagir avec des formes alternatives certes parfois partielles mais essentielles du commerce du circuit court local.

Face à la baisse du pouvoir d’achat, le FRONT NATIONAL appelle les Français à acheter « national » le plus souvent possible ce qui favorisera toutes les productions françaises surtout au niveau très local mais aussi à une veille citoyenne pour la fourniture des collectivités en prestations de service et biens de consommation courante d’origine nationale. Face à cette volonté populaire, notre Pays sauvera ses commerces, son pouvoir d’achat et son indépendance économique.