Accueil

Le site officiel du Front National (FN)

UMPS: les champions des déficits, symptômes de l’échec économique

Communiqués / 20 mars 2014 / Étiquettes : /

Communiqué de Presse de Bernard Monot, Conseiller à la stratégie économique et candidat du Front National-RBM aux élections Européennes 2014

Dans la continuité de Nicolas Sarkozy, François Hollande avait fait de la réduction du déficit commercial une priorité de son action présidentielle et les mauvais résultats du mois de janvier 2014 démontrent que rien ne changera avec ces gouvernants UMPS, inféodés à l’Union Européenne.

La France a accusé en janvier un «déficit commercial » de 5,1 Milliards d’€, en raison d’échanges de biens lourdement déficitaires, malgré le tripatouillage statistique depuis l’application d’une nouvelle méthodologie internationale élaborée par le Fonds monétaire international -FMI- et imposé par la commission de Bruxelles.

Le déficit extérieur selon l’ancienne méthode comptable 2013 serait de 5,9 Milliards d’€ soit en année pleine 2014 : 70,8 Milliards d’€, la moyenne depuis 3 ans.
Depuis plusieurs années, l’économie française est confrontée à de lourds déficits du commerce extérieur, notamment dans ses échanges de marchandises (plus d’importations et moins d’exportations).

Jamais le solde commercial de la France n’a été aussi dégradé, deux raisons à cela :

– l’euro monnaie unique trop cher, géré par la BCE. Auparavant nos exportations étaient excédentaires.
– le «libre-échange » anarchique de l’OMC, voulu par l’Union Européenne et qui expose la France à une concurrence déloyale des pays occidentaux.

De même pour le déficit public Français qui s’élève pour 2013 à 4,3 % du PIB (pacte PCS: 3% maxi) avec un décrochage inquiétant des recettes fiscales.

Pour mettre la France à l’abri des risques d’aggravation de la crise, le Front National propose de mettre en œuvre d’urgence son modèle de «patriotisme économique» et de retrouver ainsi la route de la prospérité nationale.