Télévision grecque : un écran noir comme symbole de la dictature de l'euro et des banques

Communiqués / 12 juin 2013 / Mots-clés : , /

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

L’écran noir de la télévision publique grecque, fermée sans ménagement par le gouvernement pour répondre aux exigences de la Troïka européenne, est un symbole foudroyant de la brutalité des politiques d’austérité conduites au nom de l’euro.

Avec cet écran noir, les opinions publiques européennes prennent subitement conscience de la folie des politiques ultralibérales infligées aux peuples du continent.

Cet écran noir, c’est la marque de la dictature de l’euro et des banques qui a pris le pouvoir dans la zone euro, servie par des gouvernements serviles de droite comme de gauche.

En France, il n’y a pas encore d’écran noir, mais la même dictature de l’euro et des banques est aux manettes, cachée derrière deux sigles interchangeables PS et UMP.

Marine Le Pen témoigne sa solidarité au peuple grec et appelle au rassemblement de tous les Français pour imposer au plus vite un référendum sur la fin de l’Union européenne et le rétablissement de nos libertés de peuple.