Le Front National apporte son soutien aux salariés de Virgin

Communiqués / 13 juin 2013 / Mots-clés : , , /

Communiqué de la Fédération du Front National de Paris

Suite à la mise en liquidation judiciaire de l’entreprise Virgin par le tribunal de commerce, lundi 10 juin, plusieurs (bientôt) ex-employés ont pris la décision, depuis mardi 11 juin au soir, d’occuper les magasins parisiens de l’enseigne : notamment ceux de Barbès (XVIIIe arrondissement) et des Champs-Élysées (VIIIe arrondissement). Alors que l’entreprise a fait dernièrement un gain d’entre 7 et 8 milliards d’euros suite aux ventes organisées dans le cadre de la fermeture de l’ensemble des magasins, aucune compensation réelle et d’aide à la reconversion n’ont été décrétées par la direction.

Une fois de plus, l’échec de la politique menée aujourd’hui par le gouvernement de François Hollande, de la même manière qu’elle fut menée hier par Nicolas Sarkozy, justifie la colère de ces employés que l’on souhaite paisiblement diriger vers la case chômage.

Mais les Français ne sont pas dupes. Nous devons rompre avec le système dévastateur en termes d’emplois qu’est l’ultralibéralisme, la folle mondialisation déréglée et la course à la spéculation sauvage. Face à cela nous devons mettre en place un réel patriotisme économique qui passera notam-ment par le rétablissement d’un protectionnisme intelligent, un plan de réindustrialisation sur l’ensemble du territoire national, et la mise en place d’un État stratège capable d’intervenir au cœur de l’activité économique, productive et commerciale du pays notamment lorsqu’un grand nombre d’emplois nationaux sont menacés.

La fédération du Front National de Paris tient à apporter son soutien aux salariés de Virgin et souhaite que chaque travailleur français soit traité avec dignité, aussi bien durant l’exercice de sa fonction qu’à l’issue de celui-ci.