Accueil

Le site officiel du Front National (FN)

Déclarations abjectes d'un conseiller municipal Front de Gauche : le consternant silence des médias

Communiqués / 21 mai 2013 / /

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Secrétaire Général du Front National

Réagissant à l’accident dont a été victime Marine Le Pen il y a quelques jours, un conseiller municipal Front de Gauche de Gironde s’est distingué par sa classe et son intelligence en qualifiant la présidente du Front National de « truie » à qui il fallait « briser les os ».

Sortant de la bouche d’un dirigeant du Front National, ses propos extrêmement graves d’incitation à la haine et à la violence auraient évidemment suscité l’indignation de la classe politique toute entière et les médias se seraient offusqués de ces miasmes rappelant les heures les plus sombres de notre histoire.
Mais émanant d’un obscur élu Front de Gauche emboîtant le pas des tweets pitoyables de son chef de file Mélenchon, ces abjections suintant la haine ne semblent pas provoquer un émoi particulier.

Les médias voudraient démontrer leur parti pris et leurs inféodations qu’ils ne s’y prendraient pas autrement. Reste que ce deux-poids deux-mesures ne grandit pas nos pseudo-élites, qu’elles soient politiques ou médiatiques.

Par ailleurs, puisque Christine Boutin maintient aujourd’hui son souhait de voir le Front National être dissout, nous lui demandons si ces déclarations la bousculent dans sa charité chrétienne toute relative.