Faut-il dissoudre le syndicat de la magistrature ?

Communiqués / 24 avril 2013 / Étiquettes : , /

Communiqué de Presse de Louis Aliot, Vice-président du Front National

Selon un site d’informations, le syndicat de la magistrature aurait dans ses locaux un gigantesque panneau, surnommé «Mur des Cons», où se trouveraient les portraits d’hommes politiques, d’intellectuels et de journalistes voués aux gémonies par cette organisation syndicale.

Cette liste, qui nous rappelle des heures sombres, est une honte et une atteinte au principe d’indépendance de la justice.

Les juges affiliés à ce syndicat peuvent-ils encore juger des femmes, hommes ou organisations politiques en toute indépendance alors qu’au sein même de leur organisation, existe une telle infamie ?

Le Front National appelle à l’indépendance réelle de la magistrature et envisage toutes les voies de Droit pour faire condamner cette ignominie.

Au moment où la transparence s’impose aux politiques, les justiciables ne pourraient ils pas eux aussi connaître les appartenances de ces magistrats afin qu’ils puissent être jugés en toute indépendance d’esprit, car désormais il y a un doute et une suspicion légitime sur la nature partisane de leurs décisions !

Se pose clairement aujourd’hui La question de la dissolution de ce syndicat subversif contraire aux principes démocratiques élémentaires.