Valls promet de « regarder l’insécurité en face »…et il sait de quoi il parle

Communiqués / 18 janvier 2013 / Mots-clés : , , /

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Secrétaire Général du Front National

Manuel Valls nous a refait ce matin sur RTL le coup du constat neutre et sans conclusion quant à l’explosion de l’insécurité que subissent chaque jour un peu plus nos compatriotes.

Reconnaissant que « les chiffres de la délinquance sont plutôt mauvais », le ministre de l’Intérieur n’en tire aucune prise de conscience réelle sur la nécessité d’une politique sécuritaire enfin préventive, punitive et persuasive.

Ancien maire de l’une des villes les plus bigarrées de France, Manuel Valls connaît les épreuves que vivent les Français au quotidien et ajoute ainsi à l’inaction une réelle responsabilité morale.

L’Essonne fait partie de ces zones de non-droit livrées en pâture par les socialistes à la racaille, comme en témoigne cette série d’agressions ultraviolentes qui a conduit à l’interpellation ces derniers jours à quelques kilomètres d’Evry d’une bande de gangsta rappers. Alors que la gauche et l’UMP les portent aux nues systématiquement au titre de la diversité culturelle, ils sont pourtant porteurs d’une idéologie détestable, entre ultralibéralisme, apologie du trafic de drogues et d’armes, oppression des femmes, homophobie, antisémitisme, racisme anti-français et anti-flics permanent.

Les racailles peuvent donc dormir sur leurs deux oreilles, 2013 sera une année tranquille pour eux, nettement plus que pour leurs proies auxquelles le système a oté tout moyen de défense. Une année ponctuée de faits divers sordides et de constats inconsistants de Manuel Valls.