Monsieur Ayrault préfère les étrangers à 20% des Français !

Communiqués / 30 janvier 2013 / Mots-clés : /

Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Une fois de plus Marine le Pen, qui a recueilli les voix de près de 6,5 millions de Français, ne sera pas reçue par le premier ministre au sujet d’une réforme pourtant fondamentale: celle du droit de vote des étrangers.

Devant ce déni démocratique, nous rappelons donc à Monsieur Ayrault notre absolu refus d’une mesure qui porte directement atteinte au statut du citoyen français, dont le droit exclusif de vote pourrait être remis en cause.

Les parlementaires, dont le mode d’élection n’assure pas la représentativité de tous les courants d’opinion, n’ont aucune légitimité pour engager une telle réforme. Si le gouvernement s’entête dans son projet, nous demandons expressément l’organisation d’un référendum.