Sévère condamnation de Robert Bourgi

Communiqués / 13 décembre 2012 / Mots-clés : , /

Communiqué de Presse du Front National

L’avocat et porteur de mallettes Robert Bourgi a été condamné le 13 décembre 2012 par le Tribunal Correctionnel de Paris pour diffamation envers Jean Marie Le Pen pour avoir imputé au Président d’honneur du Front national d’avoir reçu de l’argent sale en provenance d’Afrique.

Les magistrats ont estimé que M. Bourgi ne rapportait aucunement la preuve de ses diffamations et qu’en outre, il ne pouvait être de bonne foi, son opération étant d’une légitimité douteuse.

Jean Marie Le Pen et son avocat, Wallerand de Saint Just, se réjouissent de cette décision qui constitue l’aboutissement d’une volonté toujours renouvelée de ne jamais accepter la moindre atteinte à l’honneur du Front national et de ses responsables.