L’UMP devient l’Union des Mauvais Perdants

Communiqués / 19 novembre 2012 / Mots-clés : /

Communiqué de Presse de Steeve Briois, Secrétaire Général du Front National

Le spectacle auquel se livrent les deux candidats à la présidence de l’UMP est consternant à plus d’un titre.

Consternant car la mauvaise foi des deux protagonistes et les comptes d’apothicaire sont proprement ridicules. Consternant car les ambitions et les égos démesurés explosent au grand jour. Et encore consternant car l’amateurisme et la fraude supposée semblent avoir été la ligne de conduite des deux camps.

Gageons que si les Français auront eu de quoi occuper leur dimanche soir, ils se seront détournés très vite de cette sinistre comédie qui ne préoccupe plus que les pontes de l’ancienne majorité, et seront retournés aux vraies priorités.

Le Front National peut en tout cas s’enorgueillir d’avoir fait élire sa présidente Marine Le Pen avec bien plus d’honneur et de dignité qu’il n’y en aura eu dans ce vote des adhérents UMP, à l’issue duquel il n’y aura aucun vainqueur, mais bel et bien deux mauvais perdants, et des militants déchirés.