Violente agression de Julien Rochedy, Président des « Jeunes avec Marine »

Communiqués / 25 janvier 2012 / Mots-clés : , , /

Communiqué de Presse de Wallerand de Saint Just, Porte-parole de campagne de Marine Le Pen

Tôt hier mardi, des militants des « Jeunes avec Marine » qui souhaitaient distribuer des tracts devant l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, ont été agressés violemment par une trentaine de miliciens d’extrême-gauche armés et cagoulés.

Les jeunes militants frontistes ont échappé à un véritable guet-apens. Toutefois, Julien Rochedy, président des « Jeunes avec Marine », cherchant à calmer la situation, a été durement frappé prenant de violents coups dans les côtes et derrière la tête.

Cette agression fait écho aux propos de Jean-Luc Mélenchon demandant dans son dernier discours que l’on fasse le « nettoyage politique » à l’égard des partisans de Marine Le Pen. En outre le NPA, dans un communiqué officiel, revendique l’agression : « devant notre nombre et notre détermination, les militants du FNJ ont fui sans distribuer le moindre tract… partout où [le FN] cherchera à s’implanter, dans les universités, les lycées, les entreprises ou les quartiers populaires, les antifascistes seront là pour dire que les idées d’extrême droite, qu’elles soient portées par le FN, l’UMP ou qui que ce soit d’autre, n’ont pas leur place.» signé Alternative libertaire (AL), Fédération syndicale étudiante (FSE), Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Sud-Etudiant.

Le Front National dénonce avec force les méthodes d’une gauche à bout de souffle qui, à son habitude, a décidé de délaisser le débat d’idées au profit de l’extrême violence et de la haine.