Communiqué de presse de Gilbert Collard

Communiqués / 31 janvier 2012 / Mots-clés : , /

Communiqué de Presse de Gilbert Collard, Président du Comité de Soutien de Marine Le Pen

Le chevalier casqué de cheveux gris impeccables à la chemise blanche immaculée, faux panache poilu d’Henri IV, a rechargé sa vieille artillerie morale.

Le donneur de leçons, nous apprend une bonne nouvelle, il va avoir une idée par jour pour combattre le Front National.

Une idée par jour ? L’homme dit de « gauche » qui défend Sarkozy et qui est responsable de la mise en place d’un régime intégriste en Libye, qui a défendu DSK jusqu’au bout de la centième éjaculation sordide, qui a contribué à la violation du droit international en se foutant des populations civiles massacrées relaie la manipulation orchestrée sur le fameux bal de Vienne.

Dans ce bal qui fait valser le mensonge, la vérité est rétablie par Jacques Rosen, membre de l’Union des Français Juifs dans un communiqué évidemment censuré où il explique : « voir dans ce bal un rassemblement néo-nazi est une insulte à tous les étudiants viennois. Kent Ekeroth (député suédois), David Lazar (député autrichien FPÖ) étaient aussi présents à ce bal. M. Strass, leader du parti populiste autrichien a été invité officiellement en Israël en 2010 ».

Que BHL valse avec Nicolas Sarkozy sur le parquet de l’Elysée sur la partition de M. Buisson, ancien rédacteur de Minute, montre que notre maître de ballet philosophique est un adepte de la valse à trois temps. Celui qui a pris l’intellectuel Jean-Baptiste Botul, un auteur inventé par un journaliste du Canard enchaîné pour un philosophe, peut prendre un bal ordinaire pour une balle à blanc.